Ufr psychologie – sciences de l’education





télécharger 0.52 Mb.
titreUfr psychologie – sciences de l’education
page23/23
date de publication18.05.2017
taille0.52 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
1   ...   15   16   17   18   19   20   21   22   23

TABLE DES TABLEAUX ET FIGURES




TABLEAUX


Tableau 1 : Entretiens exploratoires 12

Tableau 2 : Plan « douleur » 2006-2010 34

Tableau 3 : Evolution des volumes de ventes des principaux anti-douleur entre 2000 et 2001 37

Tableau 4 : Echelle verbale simple 62

Tableau 5 : Echelle numérique 62

Tableau 6 : Mise en liens des critères des trois modèles conceptuels à partir de la composante individuelle 65

Tableau 7 : Mise en liens des critères des trois modèles conceptuels à partir de la composante sociale 65

Tableau 8 : Mise en liens des critères des trois modèles conceptuels à partir de la composante comportementale dynamique 66



FIGURES


Figure 1 : Schématisation du phénomène « douleur » 15

Figure 2 : modèle transactionnel du stress 54

Figure 3 : Processus de réévaluation dans le coping 56

Figure 4 : Schéma des 4 étapes de l’analyse de contenu 76

Figure 5 : Schéma conceptuel de catégorisation de chaque parole singulière en lien avec les modèles conceptuels et hors modèles 76

Figure 6 : Schéma conceptuel de catégorisation de toutes les paroles singulières en lien avec chaque modèle conceptuel 77

Figure 7 : Schéma conceptuel de catégorisation des paroles singulières en liens avec les trois composantes issues du tressage des différents modèles conceptuels. 77




1 Organisations Non Gouvernementales

2 Fondation Parada

3 Fondation Al Rowwad

4 Association Quosko Maki

5 Etablissement participant au service public hospitalier

6 Institut de Formation en Soins Infirmiers

7 Définition de l'International Association for the Study of Pain (IASP)

8 La nociception (du latin nocere, faire du mal) est un phénomène purement physiologique. La survenue d’une lésion tissulaire stimule les nocicepteurs localisés dans la peau et les autres tissus de l’organisme. L’information est alors véhiculée sous la forme d’une impulsion électrique par des fibres spécialisées des nerfs périphériques jusqu’au système nerveux central. Le stimulus nociceptif doit atteindre un seuil minimal pour provoquer la douleur. Ce seuil est abaissé au cours de la réaction inflammatoire qui accompagne toute lésion tissulaire

La nociception est un signal d’alarme.


9 La douleur neuropathique (ou neurogène, selon la terminologie) est par définition une douleur liée à une lésion ou un dysfonctionnement du système nerveux périphérique ou central :

compression nerveuse (ex :canal carpien, compression radiculaire), désafférentation périphérique (ex :amputation, zona, diabète), désafférentation centrale (ex :séquelles d’ accident vasculaire cérébral)


10 Il n'y a pas d'explication somatique précise qui permette d’expliquer la douleur, celle-ci est liée à d’un dysfonctionnement psychique.


11 C’est un signal d’alarme qui permet de rechercher la cause, elle a un rôle protecteur. Elle est ressentie transitoire et finit par céder rapidement, elle est souvent intense.


12 Dès que la douleur persiste plus de 3 mois ou 6 mois selon les auteurs, elle devient chronique. Cette maladie douloureuse va retentir sur l'ensemble de la vie du sujet y compris dans sa vie sociale et dans ses relations avec les autres.


13 Un symptôme représente une des manifestations d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En général, pour une pathologie donnée, les symptômes sont multiples.


14 Un syndrome est un ensemble de symptômes caractéristiques d'une pathologie.

15 Anne-Françoise ALLAZ est médecin chef de clinique de médecine interne de réhabilitation des hôpitaux universitaires de Genève et chargée de cours à l’université. Elle est consultante en tant que psychosomaticienne au centre multidisciplinaire de la douleur à Genève.

16 Jean-Pierre Benezech est praticien attaché au centre d’évaluation et de traitement de la douleur du CHU de Montpellier.


17 De a=manque et lexis=parole. Concept décrit par Nemiah et Sifneos pour décrire une difficulté à exprimer verbalement les émotions.


18 De ergon=travail. Rage au travail ou investissement massif et quasi exclusif dans le travail. Le sujet a souvent des difficultés à prendre des loisirs.

19 ( cf ch 2.3 )

20 « Ricoeur propose l’examen de trois paradoxes de l’identité. Le premier concerne sa structure temporelle et sa résolution narrative. L'identité est à la fois «  le même », la stabilité, l'absence de changement, l’immutabilité du même en lien avec la structure, et « l’ipséité » où nous passons dans le domaine psychologique des impressions, des désirs et des croyances. » (cité par Revillot, 1999, p.29)

21 « on » représente ici une population indéfinie composée de professionnels de la santé, et sujets du grand public

22 Daniel Annequin est médecin responsable de l'unité douleur à l'hôpital des enfants Armand Trousseau à Paris

23 Principe et moyens à mettre en oeuvre pour les patients en fin de vie -- organisation de soins palliatifs

24 Ce plan a été signé le 22.09.1988 avec la circulaire DGS/DH n°98/586

25 Cette agence appelée ANAES a été renommée HAS : haute autorité en santé. Elle dépend directement du ministère de la santé

26 La société française d'anesthésie réanimation dénommée SFAR est la société professionnelle savante la plus influente pour cette spécialité. Elle est à l'origine de nombreux travaux de consensus, de référentiels, pour la pratique de l'anesthésie réanimation. Elle travaille régulièrement avec l’HAS pour élaborer des référentiels permettant l'évaluation de pratiques professionnelles. De nombreux professeurs de médecine sont membres de son comité scientifique et sont aussi experts auprès des tribunaux.

27 INSERM : l'institut national de la santé et de la recherche médicale

28 PCA : pompe continue d’analgésie. Il s'agit en fait d'un pousse seringue électrique contenant une dilution de morphine et programmé selon un protocole médical établi. À chaque fois qu'il l’estime nécessaire, le patient douloureux appuie sur un bouton de déclenchement qui permettra l'administration d'une dose de morphine. Un ensemble de sécurités est conçu dans le programme pour que cette administration reste dans les limites définies par la prescription médicale. C'est un moyen d’auto-gestion de la douleur par le patient lui-même qui a connu un grand développement ces dernières années. Cela est utilisé chez l'adulte mais aussi chez l'enfant à partir de l'âge de 7-8 ans et en fonction de ses capacités de compréhension pour l'utilisation autonome de ce pousse seringue.

29 Circulaire DHOS/E2 n° 2002-266 du 30 avril 2002 relative à la mise en œuvre du programme national de lutte contre la douleur 2002-2005 dans les établissements de santé


30 Ce centre national de référence sur la migraine de l'enfant est situé à l'hôpital des enfants Armand trousseau à Paris. C'est la seule structure de ce type sur le territoire français.

31 Le Centre National de Ressources et lutte contre la Douleur nommé CNRD est situé lui aussi à l'hôpital Trousseau à Paris. Il se présente comme un centre de référence pour l'ensemble des professionnels pour tous les éléments concernant la douleur : législation, recommandations, évaluation, pédagogie, formation, travail en réseau, travaux de recherche etc.

32 Les comités de lutte contre la douleur sont nommés CLUD. Ils ne sont toujours pas obligatoires dans les établissements de santé publique et privée mais leur mise en place est très fortement conseillée par les directives ministérielles et leurs activités sont évaluées dans le cadre des critères d’évaluation des procédures de certification V2 de la Haute Autorité de Santé.

33 Décret n° 2004-802 du 29.07.2004 – extraits en annexe 1.2

34 Définition Anesthésie

  • Utilisation de tous médicaments ou techniques permettant à un patient de bénéficier sans douleur d’un acte de chirurgie ou d’exploration

35 Définition Analgésie

  • Utilisation de tous médicaments ou techniques permettant de prendre en charge la douleur




36 La loi Neuwirth 1995 


37 Article L110-5 du code de la santé publique

38 La charte du patient hospitalisé est annexée à la circulaire ministériel n° 95 - 22 du 6 mai 1995 relative aux droits des patients hospitalisés.

39 Article 37 du décret du 6 septembre 1995, modifié le 21 mai 1997

40 Loi de 2002-303 du 4 mars 2002, article L1110-5

41 Eléments du livret de certification V2 en annexe 1.3


42 Comité de Lutte contre la Douleur


43 République Française - Ministère de la santé et des solidarités - plan d'amélioration de la prise en charge de la douleur 2006-2010, le 3 mars 2006

44 Era-Pain “Toward an integrated network for pain management research programmes in Europe”

45 Les pays suivants ont répondu : Albanie, Allemagne, Belgique, Bulgarie, Croatie, Espagne, Estonie, Finlande, Hongrie, Israël, Italie, Lettonie, Lituanie, Norvège, Pays-bas, Portugal, Roumanie, Royaume-uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Tchéquie, Turquie.

46 Les médicaments anti-douleur sont classés en trois paliers par l’organisation mondiale de la santé :

Palier 1 : antalgiques non opioïdes (douleurs faibles et modérées) ex : paracétamol, aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens

Palier 2 : antalgiques opioïdes faibles (douleurs modérées à intenses) ex : codéine

Palier 3 : antalgiques opioïdes forts (douleurs intenses et très intenses) ex : morphine

47 La CNAMTS communique des statistiques pour les accidents du travail, accidents du trajet, et maladies professionnelles.


48 Les maladies professionnelles sont des manifestations morbides d'origine professionnelle et sont précisément définies par des tableaux annexés à l'article R 461-3 du code de la sécurité sociale

49 Docteur en médecine, Alain Serrie a débuté sa carrière en tant qu'anesthésiste-réanimateur à l'hôpital Lariboisière à Paris. Il a ensuite passé un DEA de neurosciences et est maintenant responsable du département diagnostic et traitement de la douleur de l'hôpital Lariboisière. Il est président de l'O.N.G. médicale française « douleur sans frontières ». Celle-ci est spécialisée dans le traitement de la douleur et des soins palliatifs dans différents pays et notamment au Cambodge depuis 1996. Alain Serrie est l'auteur de plusieurs ouvrages qui traitent de la douleur. Il a coordonné le comité d’organisation des états généraux de la douleur et la parution du livre blanc de la douleur.


50 Elles sont appelées CCQ et sont établis d'après des recommandations de l’ANAES : céphalée supérieure à 15 jours par mois pendant plus de trois mois et plus de quatre heures par jour en l'absence de traitement.

51 Méthodologie de l’étude demandée par le Ministère de la santé

Etude réalisée à la demande du Comité d’organisation des Etats Généraux de la Douleur par Taylor Nelson

SOFRES Santé, avec l’assistance de SANESCO.

Méthodologie : interrogation téléphonique

Taille de l’échantillon : 1007 individus

Population de référence : population française des 18 ans et plus.

Période de réalisation de l’enquête : du 3 au 6 mars 2003

Critères de recrutement : échantillon représentatif de la population française en termes de sexe, age, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé, région et habitat

Instruction de recueil informatique : CATI (Computer Assisted Telephon Interviewing)


52 Le COEGD a été constitué afin de permettre la mise en œuvre des premiers états généraux de la douleur, véritable plate-forme de communication, d’information et d’engagement sur ce thème.

53 Haute Autorité de Santé

54 Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale

55 Centre National de la Recherche Scientifique

56 Centres Hospitaliers Universitaires

57 Définition du dictionnaire Larousse

58 Association de Recherche en Soins Infirmiers

59 Jacques Lecomte, est chargé de cours à l'université Paris 10, auteur de livres et articles sur enfance et traumatisme.

60 ANDRE Christophe est médecin psychiatre à l’hôpital Saint Anne à Paris et enseignant à l’université Paris 10.

61 Hans Selye est considéré comme le père de la conception moderne et scientifique du stress. Entre 1936 et 1982, il a publié 38 livres.

62 C’est une discipline récente officialisée en 1985 aux USA et en 1986 en Europe sous l’impulsion d’un psychologue universitaire hollandais, Stan Maës qui fonda l’European Health Psychology Society.


63 Celle-ci est développée au chapitre 3.4

64 Cela a été possible pour les entretiens avec des adultes et impossible pour les adolescents rencontrés dans le cadre du centre de la migraine de l’enfant à Paris.

65 Ce centre est situé à l’hôpital Trousseau à Paris. Il est dirigé par le Dr Annequin (médecin anesthésiste-réanimateur et psychiatre), assisté de deux médecins plein temps et de plusieurs médecins vacataires (dont des pédiatres), d’un cadre de santé, de 3 psychologues et de 2 secrétaires.

66 Éthique vient du mot grec « ethos », c'est-à-dire la coutume, l'habitude au sens de la manière de conduire sa vie au quotidien.

67 Ipséité, du latin ipse, la chose en elle-même, soi-même.

Caractère du sujet pensant qui a le pouvoir de se représenter lui-même comme demeurant malgré les changements qui affectent son corps et son esprit. Conscience réflective de soi à soi-même.

68 La tachyphylaxie correspond à un ralentissement de l'effet thérapeutique après une période d'utilisation de médicaments. Il s'agit en quelque sorte d'une accoutumance à la molécule contenue dans le médicament.

69 Cavernum : espace vide (petite caverne) anormal situé dans des structures anatomiques en principe denses

70 Cette unité est couplée avec l’ UFAP : unité fonctionnelle d’analgésie pédiatrique à l’hôpital A. Trousseau à Paris

71 Céphalées induites par des tensions musculaires cervicales intenses

72 Programme d’échanges entre pays européens sur le thème de la politique de prise en charge de la douleur par les Etats. La version français de ce rapport est en lecture sur le site Internet du Ministère de la Santé : www.santé.gouv.fr

73 Loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.

1   ...   15   16   17   18   19   20   21   22   23

similaire:

Ufr psychologie – sciences de l’education iconCalendrier universitaire 77 Services utiles 79 Informations pratiques...

Ufr psychologie – sciences de l’education iconCalendrier universitaire 75 Services utiles 77 Informations pratiques...

Ufr psychologie – sciences de l’education iconCalendrier universitaire 80 Services utiles 82 Informations pratiques...

Ufr psychologie – sciences de l’education iconThèse de sciences de l’éducation

Ufr psychologie – sciences de l’education iconThèse de doctorat (N. R) en Sciences de l’Education

Ufr psychologie – sciences de l’education iconHistoire Géographie Education civique Sciences et technologie

Ufr psychologie – sciences de l’education iconDes modalités d’admission différentes selon les types de licence
«sensibles» Ex : droit, économie-gestion, staps, sciences de la vie, psychologie, sociologie, aes, lea anglais-espagnol; arts du...

Ufr psychologie – sciences de l’education iconCours : Introduction à la psychologie clinique
«Psychologie clinique» évoque autant une méthode qu'un domaine qui se confond pour une part avec celui de la psychopathologie (=...

Ufr psychologie – sciences de l’education iconCours du 24/01/2012
«grand papa». Elle avait beaucoup changé sous l’influence de Max Weber. Elle intègre les autres domaines de l’histoire, la psychologie,...

Ufr psychologie – sciences de l’education iconCréation et essor de l’Institut Havrais de Sociologie économique...
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com