Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques





télécharger 0.92 Mb.
titrePolitique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques
page1/19
date de publication19.05.2017
taille0.92 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19


Michel WIEVIORKA

Sociologue, Directeur d'études, EHESS,
Directeur du Centre d’Analyse et d’Intervention Sociologique [CADIS]
(2001)

LA DIFFÉRENCE

Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole,

professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi

Courriel: jean-marie_tremblay@uqac.ca

Site web pédagogique : http://www.uqac.ca/jmt-sociologue/
Dans le cadre de: "Les classiques des sciences sociales"

Une bibliothèque numérique fondée et dirigée par Jean-Marie Tremblay,

professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi
Site web: http://classiques.uqac.ca/
Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque

Paul-Émile-Boulet de l'Université du Québec à Chicoutimi

Site web: http://bibliotheque.uqac.ca/


Politique d'utilisation
de la bibliothèque des Classiques



Toute reproduction et rediffusion de nos fichiers est interdite, même avec la mention de leur provenance, sans l’autorisation formelle, écrite, du fondateur des Classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay, sociologue.
Les fichiers des Classiques des sciences sociales ne peuvent sans autorisation formelle:
- être hébergés (en fichier ou page web, en totalité ou en partie) sur un serveur autre que celui des Classiques.

- servir de base de travail à un autre fichier modifié ensuite par tout autre moyen (couleur, police, mise en page, extraits, support, etc...),
Les fichiers (.html, .doc, .pdf., .rtf, .jpg, .gif) disponibles sur le site Les Classiques des sciences sociales sont la propriété des Classiques des sciences sociales, un organisme à but non lucratif composé exclusivement de bénévoles.
Ils sont disponibles pour une utilisation intellectuelle et personnelle et, en aucun cas, commerciale. Toute utilisation à des fins commerciales des fichiers sur ce site est strictement interdite et toute rediffusion est également strictement interdite.
L'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission.
Jean-Marie Tremblay, sociologue

Fondateur et Président-directeur général,

LES CLASSIQUES DES SCIENCES SOCIALES.

Cette édition électronique a été réalisée par Jean-Marie Tremblay, bénévole, professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi à partir de :
Michel WIEVIORKA

Sociologue, Directeur d'études, EHESS,
Directeur du Centre d’Analyse et d’Intervention Sociologique [CADIS]
LA DIFFÉRENCE.
Un article publié dans Nouvelles technologies et société. Actes du colloque du 45e anniversaire de fondation de la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval, pp 28-30. Québec: Faculté des sciences sociales, Université Laval, 1985, 306 pp.
[Autorisation formelle accordée par l’auteur le 14 février 2008 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]
Courriel : wiev@ehess.fr
Polices de caractères utilisée :
Pour le texte: Times New Roman, 14 points.

Pour les citations : Times New Roman, 12 points.

Pour les notes de bas de page : Times New Roman, 12 points.
Édition électronique réalisée avec le traitement de textes Microsoft Word 2004 pour Macintosh.
Mise en page sur papier format : LETTRE (US letter), 8.5’’ x 11’’)
Édition numérique réalisée le 17 février 2008 à Chicoutimi, Ville de Saguenay, province de Québec, Canada.

Michel WIEVIORKA

Sociologue, Directeur d'études, EHESS,
Directeur du Centre d’Analyse et d’Intervention Sociologique [CADIS]
LA DIFFÉRENCE

Paris : Les Éditions Balland, 2001, 201 pp. Collection : Voix et regards.


Michel WIEVIORKA

La différence
Du même auteur

Retour à la table des matières
L'État, le patronat et les consommateurs, Paris, PUF., 1977.
Critique de la théorie du capitalisme monopoliste d'État (avec Bruno Théret), Paris, Maspéro, 1978.
Lutte étudiante (avec Alain Touraine, François Dubet, Zsuzsa Hegedus), Paris, Seuil, 1978.
Justice et Consommation, Paris, La Documentation Française, 1978.
La Prophétie antinucléaire (avec Alain Touraine, Zsuzsa Hegedus, François Dubet), Paris, Seuil, 1980.
Le Pays contre l'État (avec Alain Touraine, François Dubet, Zsuzsa Hegedus), Paris, Seuil, 1981.
Solidarité (avec Alain Touraine, François Dubet, Jan Strzelecki), Paris, Fayard, 1982.
Le Mouvement ouvrier (avec Alain Touraine, François Dubet), Paris, Fayard, 1984.
Les Juifs, la Pologne et Solidarnosc, Paris, Denoël, 1984.
Terrorisme à la Une. Médias, démocratie et terrorisme (avec Dominique Wolton), Paris, Gallimard, coll. « Au vif du sujet », 1987.
Sociétés et Terrorisme, Paris, Fayard, 1988.
Le Modèle EDF Essai de sociologie des organisations (avec Sylvaine Trinh), Paris, La Découverte, 1989.
L'Espace du racisme, Paris, Seuil, 1991.
La France raciste (avec Philippe Bataille, Daniel Jacquin, Danilo Martuccelli, Angelina Peralva, Paul Zawadzki), Paris, Seuil, 1992.
Racisme et modernité (sous la dir. de Michel Wieviorka), Paris, La Découverte, 1993.
La Démocratie à l'épreuve. Nationalisme, populisme, ethnicité, Paris, La Découverte, 1993.
Racisme et xénophobie en Europe. Une comparaison internationale (avec Philippe Bataille, Kristin Cooper, Danilo Martuccelli, Angelina Peralva), Paris, La Découverte, 1994.
Face au terrorisme, Paris, Liana Levi, 1995.
Penser le sujet. Autour d'Alain Touraine (sous la dir. de François Dubet et Michel Wieviorka), Actes du colloque de Cerisy, Paris, Fayard, 1995.
Les Russes d'en bas. Enquête sur la Russie post-communiste (avec Alexis Berelowitch), Paris, Seuil, 1995.
Une Société fragmentée, (sous la dir. de Michel Wieviorka), Paris, La Découverte, 1996.
Commenter la France, la Tour d'Aigues, Ed. de l'Aube, 1997.
Raison et Conviction. L'engagement (sous la dir. de Michel Wieviorka, avec Serge Moscovici, Nicole Notat, Pierre Pachet, Michelle Perrot), Paris, Textuel, 1998.
Le Racisme, une introduction, Paris, La Découverte, 1998.
Violence en France (avec Philippe Bataille, Karine Clément, Olivier Cousin, Farhad Khosrokhavar, Séverine Labat, Eric Macé, Paola Rebughini, Nikola Tietze), Paris, Seuil, 1999.

Table des matières
Index des noms cités

Quatrième de couverture

Remerciements
Introduction
De l'analyse à l'action

La place des sciences sociales

La notion de culture

Les conceptions classiques en débat

Une nouvelle formulation
PREMIÈRE PARTIE :

LA NAISSANCE DU DÉBAT
Chapitre 1 : Différence culturelle et injustice sociale
Deux vagues
Une première vague

Une deuxième vague
Deux modalités d'émergence

Une objection

Identités collectives et individualisme

Les identités dans l'espace
Chapitre 2 : Le moment de la philosophie politique et morale
Commencements

Liberals et Communitarians

La question du sujet

Un débat épuisé

Cinq voies de sortie
Le retour du social

La question démocratique

Le sujet au cœur de l'analyse

Mélanges et métissage

Le multiculturalisme à l'épreuve
Chapitre 3 : Différence collective ou mélanges ?
Deux approches

Retour aux identités collectives

Le métissage

Mélange culturel et pratique sociale
Chapitre 4 : le multiculturalisme
Le multiculturalisme intégré

Le multiculturalisme éclaté

Débats et controverses
Équité et égalité

Reconnaissance de la différence ou communautarisme ?

À qui s'applique le multiculturalisme ?
DEUXIÈME PARME :

L'ANALYSE DE LA DIFFÉRENCE
Chapitre 5 : Reproduction et construction de la différence. Une typologie.
Les minorités laminées

Les minorités « premières »

Les minorités « involontaires »

Les migrants primo-arrivants

L'identité des populations issues de l'immigration

Du vécu personnel à l'identité collective
Chapitre 6 : La production des différences
Deux conditions complémentaires

Le renversement du stigmate
Le renversement simple

Renversement plus déplacement
Identités sans douleurs ?
Dégagement et engagement

Interactions et disqualification

La rationalité de la différence

Chapitre 7 : Le triangle de la différence
Les trois composantes de la différence
L'identité collective

L'individu moderne

Le sujet
Une configuration idéale
L'identité sous tension

Individualisme et identité

Laplace du sujet
Difficultés de circulation
Les faiblesses de l'identité

Les contingences de l'individu

Le sujet entre engagement et dégagement
Les configurations de la différence
La déstructuration élémentaire

L'affaissement

L'inversion
Chapitre 8 : Culture, identité, mémoire
La mémoire et le sujet
Mémoire et subjectivité

Mémoire collective et mémoire individuelle : Maurice Halbwachs
Mémoire et histoire
La cristallisation

De la formation d'une mémoire collective à son expression publique

Le travail de la mémoire et la crise de l'histoire

Trois cas de figure
Conclusion

Michel WIEVIORKA

La différence
Index des noms cités

Retour à la table des matières


ABÉLÈS Marc

AGULAR Paloma

ALTBACH Philip G.

ALUND Alexandra

ANDERSON Benedict

ANG Ien

APPADURAÏ Arjun

APTER David

ARENDT Hannah

ATTIAS Jean-Christophe.

AUGÉ Marc
BAKKE

BALIBAR, Étienne

BARKER Martin

BARON Salo

BARTH Fredrik

BATAILLE Philippe

BAUBÖCK Rainer

BAUMAN Zygmunt

BELL Daniel

BENBASSA Esther

BENDERSON Bruce

BENEDICT Ruth
BENMAYOR Rita

BERGSON Henri

BERTEN André

BHABHA Homi

BIALE David

BLOCH Marc

BOAS Franz

BOK Derk

BOUCHER Manuel

BOURDIEUR Pierre

BOURETZ Pierre

BOWEN William

BOZARSLAN Hamit

BRINT Michael

BROWN Malcom

BURKE John Francis

BUTTLER John Sibley
CANDAU Joël

CARRICABURU Danièle

CASHMORE Ellis

CASTEL Robert

CASTELLS Manuel

CASTLES Stephen

CASTORIADIS Cornelius

CÉSAIRE Aimé

CESARI Jocelyne

CHANET Jean-François

CHAUMONT Jean-Michel

CHEN Kuan-Hsing

CHIVA Isaac

CLIFFORD James

COHN-BENDIT Daniel

COMTE Auguste

COUPER Kristin

COUDRAY Jean
DAHL Gudrun

DA SILVEIRA Pablo

DEBRAY Régis

DETIENNE Marce

DEWEY John

DIRLIK Arif

DUBET François

Du Bois William E.

DUBY Georges

DUCROS Albert

DUCROS Jacqueline

DULONG Renaud

DUMONT Louis

DURKHEIM Émile

DWORKIN Ronald
EHRENBERG Alain

eichmann Adolf

ELIAS Norbert

ELLISON Ralph

ENGELS Friedrich

ETZIONI Amitai
FANON Frantz

FARRAKHAN Louis

FEBVRE Lucien

FERRARA Alessandro

FERRO Marc

FERRY Jules
FICHTE Johann Gottlieb.

FLORES William V.

FOUCAUALT Michel

FOURASTIÉ Jean

FRASER Nancy

FRAZIER Franklin

FRIEDMAN Jeffrey

FRIEDMAN Jonathan

FRIEDMANN Georges

FURET François
GALCHINSKI Michael

GANS Herbert

GASPARD Françoise

GAUCHET Marcel

GAULEJAC Vincent de

GIBSON M.A.

GIDDENS Anthony

GILROY Paul

GINZBURG Carlo

GLAZER Nathan

GOFFMAN Erving

GÖLE Nilüfer

FRAFMEYER Yves

GRANSCI Antonio

GRANOU André

GREILSAMMER Ilan

GRIBAUDI Maurizio

GROSSBERG Lawrence

GRUSON Pascale

GRUZINSKI Serge

GUÉNIF Nacira

GUEVARA Che

GUILLARME Bertrand

GUTMAN Amy
HABERMAS Jürgen

HADJ Messali

HALBWACHS Maurice
HALEY Alex

HALL Stuart

HANNERZ Ulf

HAUPT Georges

HAYEK Friedrich A.

HEBDIGE Dick

HEGEDUS Zsusza

HEGEL

HELLY Denise

HERDER

HESCHEL Suzannah

HOGGART Richard

HONNETH Axel.

HUNTINGTON Samuel
IMIG Douglas R.

INGLIS Christine
JACKSON Jesse

JAFFRELOT Christophe

JOAS Hans

JOHNSON Lyndon

JOSEPH Isaac

JOULIAN Frédéric

JOUTARD Philippe

JUTEAU Danièle
KARDINER Abraham

KÉPEL Gilles

KHOSROKHAVAR Farhad

KLUCHKOHN Clyde

KROEBER Alfred L.

KYMLICKA Will
LABORIT Emmanuelle

LACORNE Denis

LAPEYRONNIE Didier

LAPIERRE Nicole

LAPLANTINE François

LARA Philippe de
LAS CASAS Bartolomé de

LASCH Christopher

LATOUR Bruno

LE BOT Yvon

LE BRAS Hervé,

LE COADIC Ronan

LEFORT Claude

LEMERT Charles

LÉNINE

LÉON-PORTILLA Miguel

LESSING Theodor

LÉVI-STRAUSS Claude

LEWIS Oscar

LIJPHART Arend

LINTON Ralph

LITWACK Léon

LOCKE John

LOMOTEY Kofi

Lowy Michaël

LUKIC Renco
MAcINTYRE Alasdair

MALRAUX André

MAO-TSE-TOUNG

MARCOS

MARCUSE Herbert

MARKOWICZ Harry

MARLEY Bob

MARTA Frédéric

MARTUCCELLI Danilo

MARX Karl

MAUSS Marcel

McDONALD Kevin

MEAD Margareth

MEDEM Vladimir

MENCHU Rigoberta

MILES Robert

MINCZELES Henri

MORGAN Lewis H.

MORIN Edgar

MORLEY David

MOSÈS Stéphane

MOSKOS Charles C.

MOSSE George

MOTTEZ Bernard

MOYNIHAN Daniel Patrick
NAMER Gérard

HASH Gary B.

NELSON Cary

NIETZSCHE Friedrich

NOBLET Pascal,

Nous Alexis

NOZICK Robert.
OBBU John

OHANA Jocelyne

OISON Mancur

ORTIZ Olga Odgers
PARK Robert

PARSONS Talcott

PATTERSON Orlando

PERROT Michelle

PHILOGENE Gina

PIETERSE Jan Nederveen

POMIAN Krzystof

POURTOIS Hervé

POUTIGNAT Philippe
QUIJADA Mónica
RAULIN Anne

RAVITCH Diane

RAWLS John

RAYNAUD Philippe

RAZ Joseph

RENAN Ernest

RENAUT Alain

REVEL Jacques

RIAIS Stéphane
RICOEUR Paul

RITTER Laurence

RITZER George

ROBINSON Cedric J.

Roy Olivier

ROSENTAL Paul-André

RUNDELL John

RUSHDIE Salman
SAVIDAN Patrick

SADR Moussa

SANDEL Michael

SAPIR Edward

SARTRE Jean-Paul

SASSEN Saskia

SCHIERUP Carl Ulrik

SCHIFF Claire

SENNETT Richard

SIMMEL Georg

SINGLY François

SIVAN Emmanuel

SKRENTNY John David

SLAVSKY Pamela

SMITH Anthony

SOSOE Lukas K.

SPERBER Monique Canto

STEINBERG Stephen

STEINER George

STERNHELL Zeev

STORA Benjamin

STRATTON Jon

STREIFF-FENART Jocelyne

SUBRAHMANYAM Sanjay
TABBONI Simonetta

TADIÉ Jean-Yves

TADIÉ Marc

TAKAKI Ronald

TAMAGNE Florence

TARRIUS Alain
TAYLOR Charle

THERMES Julie

THERNSTROM Stephan

THERNSTROM Abigail

THOMAS William Isaac

THOMPSON Edward P.

TIETZE Nikola

TOCQUEVILLE Alexis de

TODOROV Tzvetan

TORANIAN Ara.

TOURAINE Alain

TREICHLER Paula

TROTSKI

TRUDEAU Pierre-Elliott

TURNER Graeme

TYLOR Edmund B.
VAN HEAR Nicholas

VAN SCHENDEL Nicolas

VARNHAGEN Rachel

VASCONCELOS Jose

VENN Couze

VIDAL-NAQUET Pierre
WACHTEL Nathan

WACQUANT Loïc
WALZER Michael

WASHINGTON Booker T.

WASSERSTEIN Bernard

WEBER Eugen

WEBER Max

WEILL Claudie

WEINSTOCK Daniel

WERBNER Pnina

WHYTE William Foote

WIESEL Elie

WIEVIORKA Annette

WIHTOL DE WENDEN Catherine

WILLET Cynthia

WILLIAMS Raymond

WILSON William Julius

WINTER Jay

WIRTH Louis

WOOLGAR Steve

WRENCH John D.
YOUNG Iris Marion
ZASK Joêlle

ZAWADZKI Paul

ZINCONE Giovanna

ZNANIECKI Florian


Pour Raphaël et pour Roman

Michel WIEVIORKA

La différence
Quatrième de couverture

Retour à la table des matières
Dans ses manifestations comme dans ses significations contemporaines, le défi lancé par la poussée des identités culturelles possède désormais une épaisseur historique de près d'un demi-siècle. Depuis les années 60, il interpelle de l'intérieur les démocraties dites occidentales auxquelles sont pour l'essentiel consacrées les analyses de cet ouvrage. Ce défi met aussi à l'épreuve les dictatures, les régimes autoritaires et les totalitarismes, en particulier lorsqu'il renvoie à une affirmation religieuse interdite ou persécutée, ou encore à une lutte de libération nationale. Et il taraude bien des pays du « quatrième monde », sous la forme de mouvements religieux, nationalistes, ou bien encore de combats qui relèvent de ce qu'on appelle parfois l'« indigénisme ».
Face à ce défi, nous ne pouvons plus nous contenter de balbutier des hypothèses sommaires, d'esquisser des raisonnements hâtifs et mal étayés. Nous ne sommes plus au seuil d'une phase faite d'inconnues : nous sommes engagés de plain-pied dans des conflits, des tensions et des transformations que nous savons d'ores et déjà ni éphémères ni mineurs - ce qui ne veut évidemment pas dire que leurs expressions soient stabilisées, ni leur sens fixé sur le long terme.
Trois types de débats méritent donc examen. Les uns s'intéressent directement aux acteurs se réclamant d'une identité culturelle. D'autres discussions relèvent de la philosophie politique. Enfin, la pratique politique et institutionnelle a été marquée dans certains pays par la mise en oeuvre du multiculturalisme, innovation majeure qui a suscité d'importantes controverses.
M. W.
Né en 1946, Michel Wieviorka est directeur d'études à l'EHESS, où il a succédé à Alain Touraine à la tête du Centre d'Analyse et d'Intervention Sociologiques, le CADIS. Ses recherches, notamment sur le racisme et sur la violence, lui ont valu une reconnaissance internationale. Il est fondateur et directeur de la rédaction du mensuel Le Monde des Débats.


Michel WIEVIORKA

La différence
REMERCIEMENTS


Retour à la table des matières
Ce livre paraît en même temps que les actes du colloque de Cerisy sur La Différence culturelle. Une reformulation des débats, chez le même éditeur, qui inaugure ainsi une collection de sciences humaines et sociales dont j'assume la direction : je remercie le président des éditions Balland, Jean-Jacques Augier, pour sa confiance et pour son ouverture d'esprit.
Ces pages sont le fruit de longues années de réflexion, scandées par les séances hebdomadaires de mon séminaire à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et par les réunions du Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS), qu'abrite l'École et que je dirige ; par diverses publications dans des revues, et par l'organisation, avec Jocelyne Ohana, du colloque de Cerisy (juin 1999). je suis reconnaissant à mes étudiants, qui m'ont si souvent obligé à préciser mes idées, et à mes amis du CADIS, à commencer par son fondateur, Alain Touraine, et par Jacqueline Longérinas sans qui mon travail se déstructurerait bien vite : rien n'est plus utile, pour un chercheur, que d'appartenir à un milieu intellectuel vivant, productif et exigeant. Je remercie également les revues et les ouvrages collectifs qui ont accueilli mes articles sur ce thème, et notamment les Cahiers internationaux de sociologie, dont je m'occupe avec Georges Balandier, les revues Comprendre et Ethnic and Racial Studies, ainsi que le Forum Le Monde-Le Mans et Thomas Ferenczi, qui a édité l'ouvrage Quelles valeurs pour demain ? je tiens aussi à marquer ma dette à l'égard des participants au colloque de Cerisy : leurs interventions m'ont aidé à développer mes propres raisonnements et à reformuler les termes du débat sur la différence. Enfin, Philippe Bataille, Farhad Khosrokhavar, Alexandra Laignel-Lavastine, Yvon Le Bot, Hervé Le Bras, Danilo Martuccelli et ma sœur Annette Wieviorka ont bien voulu lire une première version de cet ouvrage et j'ai tenu compte de leurs remarques, toujours constructives.

Michel WIEVIORKA

La différence
INTRODUCTION

Retour à la table des matières
Est-il question d'identité, de différence, de particularismes culturels - et le débat s'enflamme. On le constate immanquablement, qu'il s'agisse d'aborder un thème ou un ensemble de problèmes spécifiques, comme ceux liés à l'Islam, ou de formuler des interrogations diffuses ou plus générales sur les valeurs universelles et leur respect.
À l'évidence, tout ici n'est pas neuf De tous temps, des tensions et des violences ont accompagné l'expérience de l'altérité et de la différence. Ce livre entend pourtant insister sur la nouveauté de cette expérience telle qu'elle se développe depuis le milieu du XXe siècle pour s'inscrire aujourd'hui au cœur de profondes mutations de la vie collective. D'où notre propos : suggérer des outils conceptuels afin d'aborder ces changements et de penser la place de la différence culturelle dans les rapports sociaux comme dans les relations inter-sociétales. Ces relations, en effet, ne peuvent plus être analysées en termes exclusivement internationaux ou interétatiques.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

similaire:

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Politique d\Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com