Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ?





télécharger 38.41 Kb.
titreQuestion du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ?
date de publication06.10.2017
taille38.41 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > droit > Programme

Cycle bac pro
Classe : terminale AFB (finition peinture) et TISEC (installation sanitaire)


Objet d’étude du programme : La parole en spectacle.

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ?
Situer la séquence dans la progression annuelle :
OE1 : la parole en spectacle, la tribune politique : du langage verbal au langage non verbal, les procédés d’éloquence, le discours politique.

OE1 : la parole en spectacle : la mise en scène théâtrale. De la réception à l’interprétation.

OE2 : Au XXe s, l’homme et son rapport au monde dans la littérature et les autres arts, Fahrenheit 451, Bradbury. La lecture comme acte de résistance.

OE3 : Identité et diversité : Regards vers l’Autre, regards de l’Autre.

OE2 et OE3: L’homme et son rapport au monde et Identité et diversité : Hôtel Rwanda, film de Terry George.


Projet didactique et pédagogique :

Travail autour d’un projet en partenariat avec l’Espace A. Camus de Bron. Bord de scène. Rencontre avec un metteur et en scène et une équipe artistique.

  • Mener les élèves à mieux saisir la diversité des ressources du littéraire, et à s’interroger sur les liens entre oral et écrit, verbal et visuel, et les concordances ou éventuelles discordances entre les deux sortes de langage, ainsi que les problèmes d’interprétation.

  • Comprendre que la réception d’un texte de théâtre se modifie à travers différentes mises en scène et à travers le temps.

  • Construire un discours délibératif à partir de l’expérience théâtrale vivante.

Année scolaire :

2015-2016

Problématique générale : En quoi les mises en scène du Misanthrope de Molière constituent-elle des créations à part entière et des interprétations singulières ?


Supports :

Texte :

  • Le misanthrope de Molière (et autres textes sur « l’honnête homme »). Editions Hatier, Classiques et Cie, Lycée.

Mises en scène étudiées :

  • Pierre Dux, Comédie française (1977) captation vidéo

  • Mesguish, captation vidéo, cours de théâtre et répétitions.

  • Michel Belletante, Théâtre et Cie, 2015 (Espace A.Camus) représentation.

Séance (titre, dominante, durée, problématique)

Objectifs : capacités et attitudes visées.

Support(s)

Stratégie didactique et organisation pédagogique

Vérification de l’atteinte des objectifs

- Séance 1
Dominante lecture : La parole au théâtre. Le dialogue de théâtre.
Lecture analytique d’une scène:
En quoi les paroles du/des personnage(s) s’adresse-t-elle à un interlocuteur multiple (la double énonciation) ?
2 heures



Observer les effets de la double réception (spectacle/lecture). La double énonciation : les personnages s’adressent les uns aux autres sur scène (plan d’énonciation 1) et l’ensemble des propos, et aussi gestes, costumes, décors, lumières (etc) forment un discours global qui s’adresse au public (plan d’énonciation 2).

Le dialogue théâtral et ses spécificités. (répliques, tirades, le dialogue de conflit …)



Le misanthrope de Molière (et autres textes sur « l’honnête homme »). Editions Hatier, Classiques et Cie, Lycée.

Acte 1, scène 1 : Alceste et Philinte. (vers 67 à 165)

Acte 4, scène 3 : Alceste et Célimène. (vers 1332 à 1435)

Référence : Anne Ubersfled, Lire le théâtre III, Le dialogue théâtral. Ed : Belin Sup Lettres.

  • Re-lire le texte théâtral

  • En rappeler les spécificités d’écriture

  • Etudier le dialogue théâtral

  • Etudier la double énonciation par la lecture analytique.



Trace écrite :
Tableau récapitulatif de l’étude des dialogues.



- Séance 2 à dominante orale : proposer une mise en voix pour l’une des scènes étudiées.
visionnage de la captation de la mise en scène contemporaine des extraits présentés lors de la séance précédente.

Pierre Dux, 1977

2 heures

La visualisation associée au texte :
La lecture du texte théâtral génère une représentation imaginaire chez le lecteur qui se trouvera modifié lors de la représentation.


  1. mise en voix et en espace en classe.

  2. Etude de deux mises en scène.

  3. Les écarts, les rapprochements.

  4. L’interprétation : qu’apporte la mise en scène au texte théâtral ?


Faire réfléchir les élèves à la réception d’un texte de théâtre qui se modifie à travers ses différentes mises en scène. L’une des caractéristiques du texte théâtral est d’être incomplet. Il est un objet d’interprétation par ses praticiens : metteurs en scène, scénographes, comédiens … Leurs lectures sont fonctionnelles et interprétatives.



En lecture cursive : Acte 3, scène 4 : dialogue entre Arsinoé et Célimène.
+ captation vidéo des 2 extraits de la séance précédente.
Document audio France culture : Vanité chez Molière: l’interprétation du texte théâtral. (3 mns)

Possibilités d’activités :


  1. Travail en groupe :

Les élèves choisissent l’une des scènes étudiées lors de la séance précédente et imaginent une mise en voix et en espace.

Confrontation avec les mises en scènes de Pierre Dux et Daniel Mesguish. Dégager les effets des mises en scène sur le spectateur et sur son interprétation des enjeux de la scène.


  1. Etude des deux mises en scène. Dégager les effets des mises en scène sur le spectateur et sur son interprétation des enjeux de la scène.

Puis, travail en groupe : imaginer une mise en scène originale de l’une des scènes étudiées lors de la séance précédente.


Création d’une mise en voix et en espace en classe.
Réflexion sur les écarts et similitudes entre texte et mise en scène visionnée. (trace écrite).
-------------------

Préparation de questions pour l’équipe artistique.

Séance 3 :
rencontre avec Michel Belletante, metteur en scène du Misanthope, 3 décembre 2015, Espace A. Camus
2 heures


Temps de réflexion sur le rôle des interprètes (le comédien, le metteur en scène) en lien avec la réflexion sur les variations de signification des œuvres et la notion d’interprétation.






La parole du je-scripteur : la parole de l’énonciateur E1 (Molière) est partiellement une réponse à la demande implicite, celle de ses contemporains.
Quelle réponse apporte M.Belletante à nos contemporains par cette mise en scène ?


Dialogue entre les élèves et l’équipe.

Prise de notes par des élèves pendant l’entretien (ou enregistrement audio).
Rédiger l’interview pour le journal du lycée.

Séance 4 : représentation à l’espace A.Camus
2 heures

L’enjeu de l’objet d’étude lié au théâtre est de faire comprendre aux élèves comment l’œuvre dramatique prend toute sa signification dans sa réalisation sur scène, et, au-delà, de leur faire découvrir les ressources de signification que permet l’association du verbal et du non-verbal (langages visuel et sonore).


Représentation actuelle : sur la scène de l’Espace A.Camus. mise en scène de Miche Belletante.







Séance 5 :
ECRIRE : construire un discours délibératif.

2 heures



Faire réfléchir les élèves à la réception d’un texte de théâtre qui se modifie à travers ses différentes mises en scène. L’une des caractéristiques du texte théâtral est d’être incomplet. Il est un objet d’interprétation par ses praticiens : metteurs en scène, scénographes, comédiens …




Guider les élèves dans la démarche réflexive amenant à la rédaction d’un discours délibératif.


  • Rassembler les connaissances acquises.

  • Créer une fiche-outil : exemples de textes et spectacles de théâtre.

  • Construire un plan détaillé

  • Rédiger une introduction et une conclusion

  • Rédiger à partir des « brouillons »


Selon vous, la mise en scène d’un texte de théâtre est-elle nécessaire/ aide-t-elle à sa compréhension et à son interprétation ?

Evaluation sommative :

Compétences d’écriture. Le discours délibératif.
Remotivation des connaissances et de la réflexion.

Séance 6 :
correction remédiation
1 heure

Améliorer sa production écrite.




Réécrire des parties de la dissertation délibérative afin d’en améliorer des points précis :
Chaque élève à une partie précise à retravailler dans son devoir.


  • Clarté de l’expression, syntaxe mais aussi :



  • Pertinence et logique des arguments à préciser ou améliorer

  • Illustrations manquantes

  • Introduction ou conclusion




La partie à améliorer est rédigée.

similaire:

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconAnnales Nathan «Parole publique, parole privée»
«extimité» a toujours existé mais prend une dimension nouvelle sur les réseaux sociaux

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconUne plongée en Asie du Sud-est
«Un barrage contre le Pacifique Hier et aujourd’hui» De Prey Nop à Sadec avec Marguerite duras de Marie-Pierre fernandes (2011)

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconMaroc Hebdo International : Votre livre est un témoignage, un cri,...

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconTitre problématisé : Les goûts d’aujourd’hui sont-ils meilleurs que ceux d’hier ?
«La femme idéale à travers les siècles», dossier en ligne réalisé par Tâm Tran Huy, Journal des Femmes (textes et images)

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconRésumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l'auteur d'une...

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconEmmanuel bellanger
«héros anonymes» qui sont à leur manière les «pierres vivantes» du monde d’aujourd’hui. La dimension d’attention à nos contemporains...

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconQuelques citations sur la Normandie d’hier, d’aujourd’hui et demain
«Très souvent je reste des heures à regarder en septembre, la lumière normande, où IL n’y a rien qui sépare le sujet de l’objet :...

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconLa population juive de Roumanie (devenue aujourd’hui symbolique),...
«leurs» Juifs, la Roumanie ne commence à réfléchir à la «question juive» qu’à la fin du siècle

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconLa question de l’homme dans les genres de l’argumentation, du XVI siècle à nos jours
«Ce n'est pas, comme on pense, pour s'en nourrir [ ] : c'est pour manifester une très grande vengeance.» Refusant de réduire les...

Question du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en scène de la parole ? iconDessous des cartes Berlin : capitale inachevée ?
«Maison des ministères de la rda» est aujourd’hui le siège du ministère des Finances et l’ancien siège de la Cour suprême de la rda...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com