L’Évolution politique de la france, 1815-1914





télécharger 24.65 Kb.
titreL’Évolution politique de la france, 1815-1914
date de publication07.10.2017
taille24.65 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
L’ÉVOLUTION POLITIQUE DE LA FRANCE, 1815-1914

Ce que dit le programme :



Thème 2 - L’ÉVOLUTION POLITIQUE DE LA FRANCE, 1815-1914



CONNAISSANCES
La succession rapide de régimes politiques jusqu’en 1870 est engendrée par des ruptures : révolutions, coup d’État, guerre.

La victoire des républicains vers 1880 enracine solidement la IIIe République qui résiste à de graves crises.


DÉMARCHES
Les régimes politiques sont simplement caractérisés ; le sens des révolutions de 1830 et de 1848 (établissement du suffrage universel et abolition de l’esclavage) et de la Commune est précisé.

L’accent est mis sur l’adhésion à la République, son oeuvre législative, le rôle central du Parlement : l’exemple de l’action d’un homme politique peut servir de fil conducteur.

On étudie l’Affaire Dreyfus et la séparation des Églises et de l’État en montrant leurs enjeux.


CAPACITÉS
Situer dans le temps

- Les régimes politiques successifs de la France de 1815 à 1914

- L'abolition de l'esclavage et suffrage universel masculin en 1848

Raconter des moments significatifs de la IIIe République (Jules Ferry et l’école gratuite, laïque et obligatoire : 1882; Affaire Dreyfus : 1894- 1906 ; loi de séparation des Églises et de l’État : 1905) et expliquer leur importance historique.


Repères du thème que l’élève doit connaître et savoir utiliser en fin de 3ème
1815-1848 Monarchie constitutionnelle en France

1848-1852 La Seconde République,

1848 : établissement du suffrage universel masculin, abolition de l’esclavage

1852-1870 Le Second Empire (Napoléon III)

1870-1940 La Troisième République

1882 Jules Ferry et l’école gratuite, laïque et obligatoire

1894-1906 Affaire Dreyfus

1905 Loi de séparation des Églises et de l’État

PROPOSITION DE MISE EN ŒUVRE
Première étape :
On fait travailler les élèves sur un axe chronologique pour marquer les régimes politiques, les ruptures, révolutions, coup d’Etat, guerres, personnages.
Pour les deux axes, voir les fichiers « chrono fiche élève » (doit être photocopié au format A3) et « chrono fiche enseignant »
Axe chronologique du haut
■Les élèves relèvent (dans le livre ou ailleurs)les régimes qui se succèdent de 1814 à 1915 en relevant toutes les dates de début et de fin, et les causes de changement de régime politiqueon complète la légende de l’axe chrono du haut, et on place les évènements politiques importants au dessous du premier axe.

==>Ils observent l’axe et en tirent les conclusions relevées dans l’angle droit en haut.
■ On place le titre qu’ils nous proposent en haut à gauche.
■Parallèlement chaque élève de la classe doit faire une recherche biographique sur un des personnages de la ligne supérieure (que l’on peut avoir placés au préalable); chaque élève doit maîtriser sa fiche biographique et une d’un de ses camarades (photocopier le travail de chaque élève).
Axe chronologique du bas
■Les élèves recherchent ce qui marque la rupture de 1848 (on complète la partie basse de l’intérieur de l’axe) ; puis la partie haute (progrès de la démocratie libérale).
■on rajoute des remarques dans l’angle droit en bas.
■ On note la conclusion dans l’espace en bas de la feuille
Deuxième étape : on met l’accent sur la période 1870-1914 :
Problématique possible : Les Français ont–ils adhéré à la République (et pourquoi ?) ou bien la République s’est-elle imposée aux Français, alors qu’en Février 1871 ils votent conservateur, républicain aux élections partielles de Juillet 1871, bonapartiste aux élections partielles du printemps 1874.
I) La rupture de 1870 :
La conception de la citoyenneté des républicains est la suivante : les citoyens participent à l’élaboration des lois auxquelles ils se soumettent. Or les deux événements de 1870 (la défaite et la Commune) les confortent dans cette conception.

Pour les républicains, si la France a perdu la guerre contre la Prusse, c’est parce que les citoyens n’étaient pas impliqués dans la vie politique du second empire, régime autoritaire.

Pour eux, la démocratisation de la vie politique permettra aussi d’éviter les mouvements révolutionnaires comme celui de la Commune.
II) La République s’enracine à partir des années 1880 :
1) Dans les institutions : rôle central du Parlement. L’œuvre législative des années 1880. Cette œuvre législative définit la République et l’identifie à un régime de libertés individuelles et publiques.

2) Dans les esprits : Pour les républicains, la République ne peut se limiter à des institutions. Il faut installer la république dans des rites, dans des lieux, dans des moments. « Républicaniser la nation, nationaliser la république. »

Au choix :

- Un exemple local : par exemple un monument à la gloire de la République (monument des Girondins à Bordeaux).

- La journée du 30 juin 1878. Lors de l’exposition universelle, ce jour fut choisi pour célébrer « la paix et le travail ». il débuta par l’inauguration de la statue de la République de Clésinger au Champ-de-Mars. Il est célébré par les deux tableaux de Monet, la rue Montorgueil et la rue Saint Denis.

- L’instauration du 14 juillet comme fête nationale (1880). Estampe : La République triomphante représentant le 14 juillet 1880.

3) Malgré les crises : Un exemple : l’Affaire Dreyfus. C’est une occasion pour introduire le récit du professeur qui peut retracer le déroulement chronologique de l’Affaire entre 1894 et 1906 avec, pourquoi pas, une certaine dramaturgie.

L’idée pourrait être de montrer la victoire finale de la démocratie malgré les tentations nationalistes, antisémites, autoritaires. On peut aussi expliquer que l’Affaire est à l’origine de la naissance de l’extrême droite moderne.
III) le triomphe d’une République : la République radicale :
1) Un symbole : la loi de 1905.

Deux éléments peuvent être développés :

- La question laïque identifie la République à un idéal de liberté, notamment la liberté de conscience et de croyances.

- Mais, l’obsession anticléricale détourne le Bloc des gauches de la question sociale.

2) D’autres pour une autre République !?

Le socialisme : Sa montée, son organisation, sa presse, son nouveau parti SFIO 1905, ses revendications, sa conception d'une autre société. (on peut évoquer par exemple le refus de la peine de mort, débat qui occupe l’année 1908, ou la lutte pour la fermeture de biribi, c’est-à-dire du bagne.
Liste des documents proposés :
- Deux tableaux de Claude Monet : La Rue Montorgueil . Fête du 30 juin 187 et La Rue Saint-Denis, fête du 30 juin 1878.

- La une du Petit Journal sur l’assassinat de Sadi Carnot.

http://www.19e.org/documents/troisiemerepublique/anarchistesattentats5.htm

- La discussion du projet de loi pour l'établissement d'une fête nationale au Sénat le 29 juin 1880.

http://14juillet.senat.fr/toutsavoir/

- Le discours prononcé par Emile Combes lors de l'inauguration de la statue de Renan à Tréguier le 13 septembre 1903.

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/eglise-etat/emile_combes_13071903.asp

- Une lithographie anonyme sur la fête du 14 juillet 1880.

http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=546

- Les lois constitutionnelles de 1875.

http://www.elysee.fr/president/la-presidence/les-textes-fondateurs/les-constitutions-depuis-1791/les-textes-constitutionnels-anterieurs/les-lois-constitutionnelles-de-1875.8885.html

- La semaine sanglante. Chanson de JB Clément.

http://www.deljehier.levillage.org/textes/chansons_revolutionnaires/la_semaine_sanglante.htm

- Une du Petit Journal sur la dégradation de Dreyfus (10 janvier 1895).

http://www.dreyfus.culture.fr/fr/mediatheque/media-theme4-Dreyfus_degrade.htm

- « J’accuse » d’Emile Zola paru dans l’Aurore le 13 janvier 1898 (En extrait, la fin de la lettre).

http://www.dreyfus.culture.fr/fr/mediatheque/media-pedago-8-html-103-_em_J_accuse__em__de_Zola_13_janvier_1898.htm

- lithographie antidreyfusarde tirée du musée des horreurs.

http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=789&d=1&c=Affaire Dreyfus&id_sel=1417

- « Le siège de paris » tableau de Meissonier (1870).

http://www.museeorsay.fr/fr/collections/oeuvrescommentees/peinture.html?no_cache=1&zoom=1&tx_damzoom_pi1%5BshowUid%5D=121482-

Monument aux Girondins sur la place des Quinconces à Bordeaux érigé entre 1894 et 1902.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Place_des_Quinconces

Sources intéressantes :

- Le site du ministère de la culture qui propose un dossier sur Dreyfus (beaucoup de documents).

http://www.dreyfus.culture.fr/fr/index.htm
- Le site « Histoire par l’image » : analyse de nombreux documents iconographiques.

http://www.histoire-image.org/index.php
- Sylvie Aprile, La Révolution inachevée (1815-1870), Histoire de France sous la direction de Joël Cornette, Belin, 2010.
- Vincent Duclert, La République imaginée (1870-1914), Histoire de France sous la direction de Joël Cornette, Belin, 2010.

similaire:

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconFiche de présentation de la séquence : L’évolution politique en France 1815 1914
«raconter» et «expliquer» ont déjà été travaillées en amont de cette séquence

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconL’évolution politique de la France de 1815 à 1870
«Le couronnement de l’édifice» de F. Mathis, 1871, musée d’Art et d’Histoire, Saint -denis

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconSujets et types de plans en histoire
«La France de 1848 à 1914» on met en valeur les périodes d’une évolution. Le plan est naturellement chronologique

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconChapitre 6 : L’évolution politique de la France depuis 1945(4 heures)

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconConférence de David Bellamy, 1er décembre 2004 I. L’Évolution historiographique...
«L’historien et la culture politique» qui est un article programmatique. En 1996, dans Pour une histoire culturelle (Seuil), Serge...

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconSport, politique et relations internationales au 20ème siècle
«Avant 1914, en France au moins, le sport n’est pas encore le vecteur du nationalisme»

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconEpi : «Conditions féminines dans une société en mutation (1815-1914)»
«les femmes ont-elles une histoire ?», Michelle Perrot, Fabienne Bock et Pauline Schmidt

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconEvolution des rapports entre le sport et les médias
«L’auto», IL devient «L’Equipe». En juillet 1914, IL se vend 320. 000 fois. En 1949 le journal «France football apparaît et à partir...

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconVie politique française
«politique», utiliser les deux volumes très denses de la Nouvelle Histoire Politique de la France

L’Évolution politique de la france, 1815-1914 iconLittérature et politique Un titre plus exact serait «Littérature...
«Littérature et politique en France au xxème siècle». Ce cours se justifie en termes de science politique, c’est un complément aux...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com